Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

rftgyhuj
Le 7 décembre 2021

Séminaire de clôture TRESSONS, deux jours sous le signe de la coopération et du collectif

Dans le cadre de la clôture du projet TRESSONS (Territoires ruraux et économie sociale et solidaire, outils et nouvelles synergies), le RTES, l'Avise, la CRESS Bretagne et le département d'Ille-et-Vilaine organisaient un séminaire à Guipel, commune rurale bretonne, rassemblant près d'une centaine de participant.e.s sur deux jours. Entre rencontres des acteur.trice.s de l'ESS du territoire, spectacle vivant, partages d'expériences et ateliers participatifs, ce séminaire était aussi l'occasion de faire le bilan et de donner les nouvelles perspectives du projet.

Pour rappel, le projet TRESSONS, animé par l'Avise et le RTES de 2018 à 2021, est un des lauréats de l'appel à projets Mobilisation Collective pour le Développement Rural du Réseau rural national, bénéficiant du soutien du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER). Ce projet vise à analyser et renforcer l’impact de l’ESS sur les territoires ruraux, identifier les leviers d’action, permettre le partage d’expériences entre acteurs des territoires et notamment collectivités locales, et analyser la manière dont le FEADER et les fonds européens sont ou pourraient être mobilisés pour contribuer au développement de l’ESS.

LUNDI 6 DÉCEMBRE

Le séminaire commençait par des visites dans les communes de Guipel et Langouët de projets ESS qui répondent aux besoins des habitant.e.s des territoires ruraux d’Ille-et-Vilaine, occasion d'échanger avec celles et ceux qui y soutiennent et développent l’ESS. Sur la commune de Guipel, les participant.es ont été accueilli.es par la maire de Guipel, Isabelle Joucan et son prédécesseur Christian Roger, au Café des possibles, société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) portant à la fois une épicerie, un restaurant, un bar et une programmation culturelle. Plusieurs acteurs ont pu y présenter leur initiative, notamment le club Cigales "des Ruisseaux", la SCIC Les Survoltés qui réunit des citoyen.ne.s, collectivités et des acteur.trice.s privé.e.s pour œuvrer à la transition énergétique du territoire, et la coopérative Enercoop Bretagne, le "circuit court" des énergies renouvelables.

Les participant.es du 2ème circuit de visites se sont rendus à Langouët. Ils ont été accueilli.e.s par le maire de la commune, Jean-Luc Dubois et par l’association BRUDED à la pépinière ESS du Val d’Ille-Aubigné, et pu découvrir plusieurs initiatives:

  • Le collectif Bâti Récupcollectif et atelier de maîtrise d'œuvre pour la recherche et l'expérimentation dans le domaine du réemploi
  • Le Champs des Patatesmicro-ferme diversifiée sur l’ancien terrain de foot de Langouët, cultivant notamment en permaculture et produisant des fruits et légumes pour le restaurant scolaire et les habitant.e.s
  • L’association BRUDEDréseau de collectivités bretonnes qui s’engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire (éco-lotissement,éco-construction, agenda 21, déplacements alternatifs, économie d’énergie, production d’énergie…).

Après ces visites et échanges, tout le monde s'est retrouvé au Gîte-Auberge La Maison Neuve à Chauvigné pour une soirée conviviale,  rythmée par la confection collective de la fameuse "soupe aux cailloux" et du spectacle coopératif portant le même nom, proposé par la Compagnie OCUS (Optimiste Créatrice d'Utopies Spectaculaires).

tyhujik

MARDI 7 DÉCEMBRE

Le séminaire de clôture avait pour objectif de mettre en lumière les conclusions du projet TRESSONS et perspectives pour que demain, l’ESS rurale puisse encore mieux répondre aux défis locaux.

Isabelle Joucan, maire de Guipel, Jean-Luc Chenut, président du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, Patricia Andriot, vice-présidente du RTES, élue de la communauté de communes Auberive Vingeanne et Montsaugeonnais, et Cécile Leclair, déléguée générale de l'Avise, ont rappelé lors de la plénière d'ouverture que l'ESS est un levier indispensable pour le développement et la redynamisation des territoires ruraux, une solution novatrice et pleine d'espoir qui permet aussi de mobiliser et d'impliquer les citoyen.e.

tyhuji

Grâce au projet TRESSONS, nous avons pu accompagner des initiatives et des projets ESS mais aussi créer un espace d'échange, d'information et de partage de bonnes pratiques pour mieux mobiliser les acteurs de l'ESS. Cécile Leclair

Animée par Anne-Laure Federici, la table-ronde "Défis territoriaux et ESS" réunissait Jean-Pierre Oger, maire de Louvigné-du-Désert, Thierry Bordot, maire de Saint-Loup-sur-Semouse et Thibault Renaudin, fondateur de l'association InSite, plateforme qui propose aux jeunes de s'installer pendant 6 à 12 mois dans des communes rurales et de se mettre au service du développement local solidaire. Quatre défis principaux, auxquels les acteurs de l'ESS apportent des réponses, avaient été identifiés dans le cadre de Tressons :  attractivité et revitalisation; implication des habitants dans le projet de territoire et co-construction de l'action locale; renforcement de la cohésion et le lien social; installation et accès au foncier pour des projets ESS

Parmi les propositions issues de la table ronde, celle de travailler sur un contrat local de solidarité, pouvant associer les différents acteurs publics et autres acteurs du territoire.

Pour conclure cette première partie, l'Avise a partagé les travaux, monographies et outils mis en place dans le cadre du projet TRESSONS. Ces différentes études rendent compte de la nécessité d'avoir une animation des actions et des acteur.trice.s de l'ESS dans les territoires afin d'inscrire l'ESS dans les outils de planification territoriale.

Après un repas proposé par le Café des Possibles, le début d'après-midi était ponctué par des ateliers participatifs pour répondre aux questions suivantes :

  • Comment renforcer l'ingénierie d'accompagnement de projets d'ESS dans les territoires ruraux ?
  • Comment développer les coopérations (autour des SCIC, tiers-lieux, PTCE...) pour répondre aux besoins des territoires ruraux ?

Après un rapide retour sur ces ateliers, 3 ateliers découvertes étaient proposés pour en savoir plus sur le réseau Bretagne tiers-lieux, la SCIC Le Ruisseau coopérative et le PTCE / Ecodomaine Le Bois du Barbe.

Enfin, lors de la plénière de clôture, animée par la Fondation RTE, avec la participation de Cécile Leclair et Emmanuelle Rousset, vice-présidente du département d'Ille et Vilaine en charge de l'ESS et membre du RTES,  Michel Jézéquel, président de la CRESS de Bretagne, a remis le Prix régional de l'ESS à Ty Pouce. Ty Pouce est une association avec pour projet de créer une microferme urbaine et un café restaurant solidaires en cœur de ville, avec pour objectif de lutter contre les exclusions, favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap, développer le lien social, sensibiliser et contribuer à la transition écologique.

Merci pour ce séminaire de clôture TRESSONS, organisé grâce au soutien de l'Europe. Gageons que ces travaux et et cette journée auront un effet boule de neige, en montrant que oui c'est possible de monter des projets collectifs qui ont du sens dans nos territoires.

Emmanuelle Rousset

rftgyhujik

Plus d'informations sur l'origine, les objectifs et les enjeux du projet TRESSONS

Retrouvez l'article de Localtis : “Projet Tressons : "la mobilisation des élus est nécessaire au renforcement de l’ESS sur les territoires ruraux"