Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

hj,hj;hk
Le 12 novembre 2020

Chantier de travail économie informelle du RTES

Le RTES lance un cycle de travail sur l'économie informelle qui vise à favoriser les partages d’expériences entre territoires, mettre à disposition et créer des ressources pour accompagner les collectivités locales dans la mise en place de politiques ou dispositifs facilitant  le passage de l’économie informelle à l’économie formelle par et vers l’ESS.

L’économie informelle est une réalité présente dans de nombreux territoires fragiles (quartiers politique de la ville, territoires ruraux, ...). La crise du Covid 19 a entraîné l’interruption de nombre de ces activités, mais aussi sans doute l’émergence de nouvelles activités. La sortie de crise est une opportunité pour expérimenter l’apport de l’ESS pour le redémarrage et la pérennisation de ces activités informelles.

S’appuyant sur les travaux précédemment menés sur ESS & politique de la ville, le RTES se propose de travailler en 2020/2021 sur la thématique Economie informelle & ESS autour de 2 objectifs :

• Favoriser le passage de l’économie informelle à l’économie formelle et accompagner des projets et initiatives des habitants par et vers l’ESS,

• Contribuer à la reconnaissance de l’utilité sociale de l'économie informelle en matière d’emploi et d'inclusion, de cohésion sociale et de développement économique des territoires

Retrouvez la présentation du chantier de travail ICI.

Constitution d'un groupe de collectivités engagées 

Dans ce cadre, le RTES souhaite constituer un groupe de collectivités particulièrement engagées dans le chantier de travail ESS & économie informelle : des collectivités territoriales adhérentes au RTES, investies sur l’enjeu de l’économie informelle sur leur territoire. Le RTES invite les collectivités adhérentes qui souhaitent participer à cette action a remplir ce formulaire d’ici le 1er janvier 2021.

L'objectif étant de définir pour chaque collectivité l’objet et les modalités de l’expérimentation : à partir d’une activité (garde d’enfants, mécanique de rue, alimentation…) et/ou à partir d’un quartier particulier, les actions envisagées, etc. Il vise également à identifier dans chacun des territoires les partenaires associés (association d’habitants, maison de quartier, structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat, conseil de quartier, CRESS, etc.). Chacune des collectivités engagées s’organise librement, mais s’engage à partager ses travaux et à participer aux groupes de travail mis en place par le RTES. 

Rendez-vous à venir :

 

Ressources :