Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

cb
Le 14 novembre 2019

Beau succès pour les Constructiv'ESS à Lille !

Plus de 250 personnes ont participé aux "Constructiv'ESS", évènement de promotion de l'ESS à Lille. Trois jours de conférences, ateliers, pitchs et visites de terrain organisés par Acteurs Pour une Economie Solidaire en partenariat avec le RTES, la Chair'ESS, la Ville de Lille, la Métropole Européenne de Lille et la Région Hauts-de-France. 

Suite à une soirée d'ouverture invitant les participants à s'interroger sur Comment conjuguer économie avec engagement social et solidaire, une riche journée d'échanges et de débats s'est tenue le vendredi 8 novembre. 

Une première table-ronde invitait les intervenants à faire le bilan de 10 ans d'ESS sur le territoire et des perspectives à se donner collectivement. Christiane Bouchart, conseillère municipale, déléguée à l’Economie sociale et solidaire et au commerce équitable, Ville de Lille, vice-présidente du RTES et Marc Godefroy, conseiller métropolitain à l’ESS, Métropole Européenne de Lille y intervenaient. Marc Godefroy a insisté sur la nécessité de co-construire entre collectivités et structures des réponses face aux enjeux et propose de réfléchir plus sérieusement aux communs et à la façon dont on s’en empare. Christiane Bouchart, après avoir évoqué les différents éléments de la politique locale de développement de l’ESS qui ont joué dans la structuration de cet écosystème (plans de développement, aide aux réseaux, maison de l’ESS Stéphane Hessel, transversalité au sein des collectivités, etc.),  a insisté sur la dimension transformatrice de cette économie. Elle a également rappelé que beaucoup a été fait sur le territoire en termes de coopérations, où a notamment émergé un des premiers PTCE. En travaillant ensemble, on peut produire des dispositifs économiques pertinents. Ce qui reste à faire : démocratiser l’économie, on ne dépassera pas la démocratisation politique sans démocratie économique. Elle invite également chacun à se saisir des outils existants comme ceux de la finance solidaire notamment.

 

Une seconde table-ronde "Un modèle économique plus sociale et solidaire" invitait à regarder l'ESS non plus qu’à travers ce qu’elle fait, son activité monétarisée, et avec les lunettes de l’économie classique (en part du PIB et de l'emploi) mais sous un angle plus qualitatif, pour toutes les dimensions qui la concernent: la réponse au besoin, son ancrage territorial et son échelle géographique, ses formes nouvelles de travail, son rapport aux autres entreprises et aux acteurs publics. Florence Jany-Catrice, professeur à l'université de Lille, travaille ainsi à repluraliser la façon dont on envisage l’économie. Elle rappelle que dans le PIB on ne comptabilise  le non marchand (réciprocité et redistribution) que par ce qu’il coûte et non par ce qu’il produit. Tant qu’on n’a pas réglé ça, on est du côté de l’économie réparatrice et pas transformatrice. Elle appelle donc a élaborer d’autres indicateurs tout en attirant l'attention sur l'évaluation de l'impact social dans un contexte particulier de défiance. Enfin, elle invite l’ESS à prendre son bâton de pèlerin pour aller vers la question écologique : il est temps de parler de l’ESSE (Economie sociale solidaire et environnementale).

Puis 6 ateliers étaient organisés en parallèle, invitant les participants à partager un état des lieux communs, pointer les freins et les leviers et construire une feuille de route pour avancer sur les différents thèmes abordés :

  • Transition écologique et solidaire
  • Rénovation urbaine
  • Entrepreneuriat au féminin
  • Intégrer les communs dans un modèle économique
  • L'Europe: un levier pour l'ESS ? Contributions pour la programmation 2021-2027
  • Pour une finance sociale et solidaire

 

Enfin, la table-ronde conclusive Comment dépasser les frontières ?, avec Estelle Bacconnier chargée de mission Clusters, ESS et entrepreneuriat, DG Grow à la Commission Européenne,  Amal Chevreau, analyste des politiques à l’Organisation de Coopération et de Développement Economique, Bernard Lahure, coordinateur du Groupement Européen de Coopération Territorial de la Grande Région et Carlos de Freitas du Fonds Mondial de Développement des Villes, a mis en évidence les coopérations à développer pour un autre développement économique à l’international et le rôle qu'acteurs, territoires, institutions européennes et internationales doivent y jouer.

 

Le 3ème jour, 3 itinéraires en quartiers proposaient aux participants de rencontrer des structures locales de l'ESS.

Des actes de l'évènement seront prochainement disponibles sur le site : https://www.constructivess.org/