Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

tiers lieux
Le 26 juin 2019

Le Gouvernement dévoile son plan "tiers-lieux"

Présenté le 17 juin 2019 par le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie et la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, ce plan « Nouveaux lieux, Nouveaux liens » se traduit notamment par un appel à manifestation d’intérêt (AMI) doté de 45 millions d'euros pour créer 300  "fabriques de territoires" regroupant tiers-lieux existants et nouveaux projets portés par des maires, élus locaux, citoyens, associations ou acteurs privés. 

Dès l'année prochaine, 100 tiers-lieux seront labellisés "fabriques de territoires". Les initiatives pourront prétendre à une subvention comprise entre 75 000 et 150 000 euros sur trois ans. "Sur ces 300 "fabriques de territoires", nous souhaitons que 150 soient dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV)" a précisé Julien Denormandie.

Le Fonds de co-investissement de l’ANRU et Amundi vont par ailleurs créer un fonds d’investissement dédié aux tiers-lieux et aux espaces de coworking implantés dans les Quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV). Amundi, acteur pionnier de l’investissement socialement responsable (ISR) et le Fonds de co-investissement de l’ANRU, ont signé ce 17 juin, une déclaration d’engagement pour la création avant fin 2019 de ce fonds doté de 50 millions d’euros.

L'objectif de ce plan gouvernemental est de lever deux obstacles à la création des tiers-lieux : le coût d’investissement (achat/location de bureaux ou d’ateliers), et l’amorçage (se faire connaître, recruter du personnel). D’où un soutien sur les trois premières années. Ce plan fait suite au rapport "Faire ensemble pour mieux vivre ensemble" remis en septembre 2018 par la mission Coworking : Territoires, Travail, Numérique (voir notre article dédié). 

Plus d'informations