Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

fresque
Publié le 1 juillet 2022

Experimentation d'une caisse alimentaire commune sur le territoire de Montpellier Métropole

Dans le cadre du programme national Territoires à VivreS (programme porté à l'échelle nationale par 5 réseaux : VRAC1, le réseau Cocagne2, le réseau des CIVAM3, Caritas France4 et l'UGES5), 25 organisations du territoire montpellierain se sont regroupées en comité local pour concevoir une expérimentation visant à lutter contre la précarité alimentaire en favorisant la démocratie alimentaire et l'accès à une alimentation de qualité pour tou.te.s, et en contribuant au développement d’un système alimentaire territorial plus durable.

Suite à un travail de réflexion et de co-conception qui s'est déroulé de juillet 2021 à février 2022, les partenaires ont décidé d’expérimenter la mise en place d’une caisse alimentaire commune, inspirée du principe de Sécurité Sociale de l’Alimentation.

La caisse alimentaire commune est un budget collectif, issus de fonds publics et privés et de contributions citoyennes. Elle est gérée de manière démocratique par un comité citoyen de l'alimentation. Elle vise à favoriser et soutenir l'accès des habitant.e.s à des produits sains, produits dans des conditions respectueuses de l'environnement. Elle vise également à contribuer au développement de circuits de production et de distribution durables. Concrètement la caisse permet aux habitant.e.s volontaires de dépenser chaque mois 100 euros dans des lieux de distribution alimentaire, ouverts à tout.es, choisis par le comité (épiceries, magasins, groupements d'achats... respectant des critères élaborés par le comité local). Cette somme de 100 euros sera subventionnée par la caisse en fonction des critères définis par le comité citoyen (de 0% à 90%).

De nombreux acteurs locaux sont impliqués dans l'expérimentation :

  • Lieux de mobilisation citoyenne et de distribution alimentaire : La Cagette - supermarché coopératif, L'Esperluette-Celleneuve, La 5e Saison, Vrac & Cocinas, Marché paysan.
  • Autres relais de mobilisation et sensibilisation des habitant.e.s : Secours Catholique Hérault, Epso - la porte ouverte, FAS Occitanie, CCAS Montpellier, ATD Quart-Monde, Secours populaire de l'Hérault, Alternatiba / ANV Montpellier, Les petits débrouillards 34, Les semeurs de jardin.
  • Structures relais sur la production et le système alimentaire : FR CIVAM Occitanie, CIVAM Bio 34, INPACT 34, MIN de Montpellier, Les Greniers d'abondance, Croix-Rouge Insertion, Altrimendi.
  • Monnaie locale complémentaire citoyenne : La Graine
  • Acteurs de la recherche : Chaire Unesco Alimentations du Monde, Vrac & Cocinas, CIRAD-Supagro, Vobsalim.

Cette expérimentation repose sur 5 dimensions :

  • La mobilisation d'habitant.e.s de la Métropole de Montpellier
  • La mise en place et l'animation d'un comité citoyen de l'alimentation et d'une assemblée citoyenne de l'alimentation
  • L'expérimentation du fonctionnement et des usages d'une caisse alimentaire commune
  • Le développement d'outils logistiques coopératifs
  • La contribution de la caisse au développement du système alimentaire territorial

L'objectif est de développer une monnaie solidaire, structurer un circuit de distribution conventionné et tester le dispositif pendant un an, en le faisant évoluer au fil du temps.

400 habitant.e.s vont participer à l'expérimentation : tous ne vivent pas la précarité, il est prévu différents "taux de cotisation" à la caisse. Une partie de ces participant.e.s siègeront au comité citoyen de l'alimentation, sur la base du volontariat. La monnaie solidaire qui sera utilisée dans le cadre de la caisse alimentaire commune est développée par La Graine, monnaie locale, citoyenne et complémentaire de Montpellier. Le circuit d'utilisation de la monnaie solidaire est construit à partir des acteurs engagés dans la coopération : la Cagette, supermarché coopératif, l'Esperluette - Celleneuve, épicerie citoyenne et solidaire ouverte à tous, les marchés paysans de Celleneuve et des Aubes, les groupements d'achats de Vrac & Cocinas à la Mosson, Croix d'Argent et Près d'Arènes, le groupement d'achats de produits frais de la 5e Saison à la Mosson.

Il est prévu qu'une centrale d’achat à but non lucratif structure la demande d’approvisionnement des initiatives de citoyenneté alimentaire afin de mettre en commun les fournisseurs et mutualiser les frais logistiques dans un esprit de coopération. Elle s’appuiera sur l’occupation et la gestion partagée d’un espace commun de réception et de stockage, d’un outil de commande groupé et d’un service de transport commun à l’échelle de la Métropole. L’idée d’une centrale d’achat à but non lucratif rentre en cohérence avec la création d’un Pôle solidarité au MIN.

La mise en place de la caisse doit participer à la défense et au maintien des terres agricoles, à l’installation de paysan.ne.s, à l’installation et/ou travail avec les chantiers d’insertion, au développement de la production et de la transformation alimentaires durables, à la mise en place de dispositifs d’auto-production « animée », à la modélisation d'un système participatif ou coopératif de production agricole... en lien avec la politique agro-écologique et alimentaire de la Métropole de Montpellier.

Cette expérimentation, financée par l'Etat dans le cadre du plan de relance est également soutenue financièrement et sur le fond par la ville et la Métropole de Montpellier depuis le départ.

Plus d'informations sur le site Territoires à VivreS de Montpellier: https://tav-montpellier.xyz/?Experimentation

 

1 : VRAC - Vers un réseau d'achats en commun

2 : Réseau Cocagne

3: réseau CIVAM - Centres d'initiatives pour valoriser l'agriculture et le milieu rural

4 Caritas France

5 : UGESS - Union des groupements d'épiceries sociales et solidaires