Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

bfgd
Le 11 septembre 2020

Étude de l'Institut CDC sur les plateformes coopératives

L'Institut Caisse des Dépôts et Consignations pour la recherche publie un cahier de recherche "Plateformes coopératives : des infrastructures territoriales de collaboration". Il expose la singularité des plateformes coopératives, en documentant le modèle et les services rendus par plusieurs plateformes membres du réseau Plateformes en communs, animé par l’association La Coop des Communs.

Téléchargez le cahier de recherche "Plateformes coopératives : des infrastructures territoriales de collaboration" (septembre 2020 - 12 pages).

Cette étude prend Les Oiseaux de passage, Open Food France, France Barter, Coop Cycle et Mobicoop en exemples de plateformes coopératives pour répondre aux enjeux territoriaux du 21e siècle. Ces plateformes coopératives représentent un modèle d'innovation alternatif aux grandes plateformes de l'économie collaborative, au service de la collaboration locale et qui donne un rôle actif aux collectivités territoriales.

Cette étude propose ainsi quelques perspectives pour les collectivités territoriales, les invitant à soutenir voire à prendre part à ces plateformes coopératives, en entrant au sociétariat de ces acteurs (lorsqu'ils sont structurés en SCIC) ou en privilégiant dans la commande publique les services numériques coopératifs.

L'entrée au sociétariat d’entreprises coopératives permettant aux collectivités de participer à leur gouvernance, elles pourraient s’assurer que les données qui y sont produites sont compatibles, nourrissent ou a minima ne vont pas l’encontre de leur stratégie de développement territorial.

En prenant part à une dynamique coopérative via les plateformes, les collectivités peuvent également passer d’une logique d’aménagement du territoire verticale à une posture de facilitation des coopérations entre les acteurs du territoire : collectivités, usagers, entreprises, etc.

Un soutien des collectivités permet en outre d’envisager un déploiement significatif de multiples initiatives numériques coopératives, notamment dans les villes moyennes et les zones rurales où les grandes plateformes sont moins présentes et de favoriser l'interopérabilité entre toutes les plateformes territoriales, qui permettrait aux utilisateurs de passer de l’une à l’autre en fonction de ses besoins, de ses usages propres et de ses déplacements.

Le soutien des collectivités locales permet également d’équilibrer les modèles économiques des plateformes, et ainsi de faire effet levier pour de nouvelles sources de financement.