Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine

Dernière mise à jour : 07/01/2019

Panorama de l’ESS sur le territoire

L’ESS représente 12,6% des emplois privés en Ille-et-Vilaine. Après plusieurs années de croissance, l’effectif salarié de l’ESS est resté stable dans le département en 2017. Ce ralentissement est notable dans le secteur associatif. Les pays de Vitré, Fougères, Brocéliande et particulièrement celui des Vallons de Vilaine ont perdu de l’emploi en 2017.

Retrouvez les données sur l’ESS en Ille-et-Vilaine dans l’étude de l’observatoire de la CRESS Bretagne parue en 2016

Budget consacré à l’ESS

Budget ESS 2019 : 360 000€

Personnel : 1 ETP (+ 1 apprenti en 2019)

Programme d’intervention dans le champ de l’ESS :

L’ESS AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT LOCAL

L’implication citoyenne et l’entrepreneuriat social et solidaire peuvent notamment dynamiser  l’accessibilité des services au public en milieu rural, par exemple les derniers commerces, mais aussi en milieu urbain dans les quartiers politique de la ville. Le Comité consultatif de l’ESS poursuivra ses travaux en 2019 en ciblant la question de la mobilité dans les zones blanches.

La collectivité départementale maintiendra son appui à l’émergence de projets collectifs d’utilité sociale sur les territoires associant les habitants, par le financement direct des projets et aussi par le financement d’organismes d’appui, de conseil et de mutualisation comme Territoires agiles en Ille-et-Vilaine (Tag 35), les sept pôles de l’ESS, le Groupement d’employeurs de l’ESS (Gedes), Boutique solidaire Bretagne, le Dispositif local d’accompagnement ou encore Bretagne active pour son partenariat dans l’étude des projets d’ESS financés par le Département. Un soutien sera porté aux démarches d’éducation populaire portées par l’association Galléco et les Cigales de Bretagne. 

Une attention particulière sera portée à l’émergence de démarches d’économie collaborative, source d’opportunités pour les citoyens et les territoires, notamment les plus fragiles.

Le développement d’une offre de produits et services responsables écologiquement et socialement sera encouragée dans le cadre de la politique d’achats du Département. Le Département s’impliquera à l’échelon national et international  par la participation à des projets partenariaux, avec le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (projet européen TRESSONS), Pekea par exemple, des échanges de pratiques avec d’autres collectivités et l’adhésion à des labels comme par exemple « Territoire de commerce équitable ».

Le Département participera à la promotion de l’ESS en soutenant le « Mois de l’ESS » coordonné par la Chambre régionale de l’ESS et les « Rencontres de l’ESS » pilotées par Biocoop. Il reconduira son soutien à l’Observatoire régional de l’ESS pour son activité de veille et analyse.

L’ESS AU SERVICE DE TOUTES LES POLITIQUES PUBLIQUES

Un renforcement des liens entre l’ESS et les politiques départementales a été engagé, aussi bien dans le domaine des solidarités humaines que des solidarités territoriales. Les actions seront poursuivies dans le domaine social, de l’insertion, de l’habitat, du tourisme, de l’agriculture, du numérique et de la culture. Une formation sera organisée pour les agents départementaux.

Un temps de réflexion sur l’innovation sociale sera organisé en partenariat avec la Chambre régionale de l’ESS, en relation avec les services départementaux.

Exemples d’actions soutenues par la collectivité :

1.ESS et milieu rural (en 2018)

  • Travail avec le comité consultatif ESS : visites de services ESS en milieu rural, d’élus, acteurs économiques…
  • Organisation de visites d’initiatives ESS portées par des habitants pour 70 élus
  • Création d’un cahier des charges type pour favoriser la concertation autour de projet de création de commerce en milieu rural
  • Soutien à une étude réalisée par la Coopérative d’activité et d’emplois Elan créateur sur le Conseil/portage de commerce en milieu rural (2018/2019)
  • Engagement dans le projet européen TRESSONS (Territoires ruraux et économie sociale et solidaire, outils et nouvelles synergies) avec le RTES et l’AVISE
  • Soutien à des projets de communes souhaitant travailler sur la réponse aux besoins (projet « Participation et ruralité » sur St Georges de Reintembault et Antrain, appel à Révélation de TAG 35, propulseur d’entrepreneuriat en ESS)
  • Organisation avec le comité consultatif et Pekéa d’une Journée « L'initiative citoyenne et le développement local » le 6 décembre 2018

2.Engagement comme Territoire de commerce équitable

  • Renouvellement du label depuis 2014
  • Co organisation avec Commerce équitable France des « Rencontres nationales Territoires de commerce équitable »  le 23 octobre 2018. Plus de 130 représentants de collectivités de toute la France présents
  • Un conseil bretillien qui associe Rennes métropole, la ville de Rennes, les acteurs du CE, des entreprises, associations, citoyens…
  • Une fiche Commerce équitable dans le Schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsable (SPASER), adopté par l’Assemblée en 2018
  • Concours de gâteau équitable co organisé avec la Ville de Bruz en novembre 2017
  • Co organisation d’une soirée « Jouez la équitable » en mai 2017. 400 jeunes présents
  • Augmentation des achats de la collectivité

3.Un soutien à l’émergence de projets innovants d’ESS depuis 2005

84 projets soutenus

1,4 million d’euros

Quelques exemples de projets soutenus : coopérative funéraire, atelier collaboratif de bricolage, cafés-restaurants-épiceries, recyclerie de matériaux, conciergeries rurale et de quartier, légumerie territoriale, cueillette-transformation-vente de fruits, filière de réemploi informatique, plateforme de mobilité, service de garde d’enfants à domicile sur horaires atypiques…

Année d'adhésion au RTES: 2012