Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

cap
Le 9 octobre 2019

ESS et création de valeur: études sur l'évaluation de l'impact social

Un séminaire plein à craquer était organisé mardi 8 octobre à l'occasion de la sortie de la synthèse des trois phases de l’étude "Vers une nouvelle approche de l’impact social" menée par l’Avise, la Fonda et Le Labo de l’ESS entre 2017 et 2019.  Laurent Girier y représentait le RTES.

La première phase de l'étude, pilotée par l’Avise s’est focalisée sur l’analyse de la littérature existante sur la mesure d’impact avec un regard critique sur des expériences de mesure d’impact. La deuxième, pilotée par La Fonda, s’est concentrée sur la notion de « chaînes de valeur ». Elle propose une cartographie des modalités émergentes de création de valeur et une analyse des enjeux inhérents à leur mesure. La troisième phase, sortie en juin dernier et pilotée par Le Labo de l’ESS a permis de développer un raisonnement pédagogique et accessible à travers la formalisation de 7 pré-requis pour faire évoluer les approches et postures de chacun.

Le nombre et la diversité des intervenants (financeurs, acteurs de l’ESS de toute taille, pouvoirs publics) et des participants au séminaire témoignent de l’importance du sujet aujourd’hui et de la volonté des acteurs de l’ESS de s'en emparer. En mettant au cœur de la journée la question de la valeur (et l’importance de la délibération sur ce qui est valeur), la rencontre et les travaux présentés sont sans aucun doute une étape importante pour construire une vision renouvelée de la valeur. Les difficultés et limites de l’évaluation n’ont pas été occultées, mais globalement les interventions témoignent d’une volonté partagée de s’engager dans un processus d’apprentissage collectif, autour d’une nouvelle approche de l’évaluation, ouverte, inclusive et au service des structures.

ezlrjbt
Table ronde animée par Charlotte Debray, la Fonda, avec de gauche à droite:
Yannick Blanc, vice-président de la Fonda, Laurent Girier, maire-adjoint du Kremlin-Bicêtre et administrateur du RTES, Marion Boinot, Mouvement Associatif, Laurent Delcayrou, FE3 et Marie Fare, Université de Lyon II