Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

henri
Le 2 juillet 2019

"COOPÉRATION ET SOLIDARITÉ INTERNATIONALES & ESS : NOUVELLE PAGE COMMUNE !" - Henri Arévalo

Henri Arévalo est conseiller communautaire du Sicoval et vice-président du RTES. À l'occasion de la publication d'une première version du RepèrESS "Coopération et solidarité internationales & ESS", qui sera enrichie par les échanges des rencontres des 3 & 4 juillet 2019, retrouvez son introduction à cet ouvrage.

Atteindre les objectifs du développement durable (ODD) en 2030 est un sacré défi. Pourtant, leur pertinence face à la situation mondiale n’est plus à démontrer. Chaque jour qui passe prouve l’urgence à agir. La stabilité mondiale est fragile face notamment au changement climatique qui impacte avec force les territoires et leurs populations. Cette stabilité tient aujourd’hui à un fil, celui de la volonté de maintenir la solidarité et la redistribution des richesses comme le principe moteur des relations entre les peuples.

L’engagement des collectivités dans la coopération décentralisée ouvre de nouveaux horizons pour faire avancer les liens directs de solidarités entre communautés humaines et la démocratie dans les territoires. C’est une condition indispensable pour y garantir des solutions pérennes, porteuses de justice sociale, capables de satisfaire les besoins de base des populations comme l’accès à l’eau, à l’électricité, aux soins, à l’éducation, ... Néanmoins, le constat est que le nombre de collectivités françaises engagées reste limité voire en légère diminution. Les moyens de cette politique publique sont les premiers réduits face à la baisse des dotations.

La mobilisation directe des populations reste donc un levier déterminant pour gagner le pari des ODD. La mise en oeuvre de démarches collectives de projet est ce qu’il faut favoriser. Cette option ouvre des solutions concrètes, immédiatement réalisables, souvent faciles à mettre en oeuvre dès lors qu’elles sont bien accompagnées en particulier par les autorités locales. L’heure est au faire avec, plutôt qu’au faire pour !

L’économie sociale et solidaire répond particulièrement à cette orientation. Elle porte des valeurs et des pratiques qui ouvrent des perspectives pour atteindre les 17 objectifs du développement durable. Elle est présente sur tous les continents et souvent inscrite dans des usages sociaux historiques. Les bonnes pratiques s’épanouissent là où trouver des solutions pour résister devient incontournable. La coopération et la mutualisation garantissent la protection et la cohésion sociale. Elles contribuent à la redistribution des richesses, protègent le plus grand nombre, injectent de la démocratie et de l’autonomie.

Le travail que nous menons avec le RTES vise à amplifier les politiques de l’Etat et celles des collectivités territoriales pour soutenir les usages économiques solidaires. Cités Unies France et les Réseaux Régionaux Multi Acteurs s’attachent à promouvoir la coopération décentralisée et plus largement les solidarités internationales. Il est maintenant l’heure de conjuguer les deux en intégrant dans les projets de coopération décentralisée des volets spécifiques en faveur du développement de l’ESS. Cette modeste publication illustre quelques expériences. Chacune prouve que c’est possible, facile à réussir et chacune à sa façon porte de nouvelles perspectives pour les territoires. Une nouvelle page s’ouvre pour l’économie sociale et solidaire ; une autre pour la coopération et la solidarité internationales. En fait, une page commune dans leurs agendas !

Téléchargez la première version numérique du futur RepèrESS "Coopération et solidarité internationales & ESS".