Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Le 7 mars 2018

Un nouveau groupe d’études "ESS" en constitution à l’Assemblée nationale

Co-présidé par Anne-Laurence Petel, députée LREM des Bouches-du-Rhône, et Sarah El Haïry, députée Modem de Loire-Atlantique, ce groupe de 56 députés a tenu sa réunion constitutive le 28 mars.

Anne-Laurence Petel s’est investie auprès de Christophe Itier, pour l’élaboration du « French Impact ». La démarche des Start up sociales l’intéresse.

Sarah El Haïry, ex-déléguée régionale du Groupe Up (Chèque déjeuner), s'intéresse particulièrement au rôle des grandes familles de la mutualité, des coopératives, ainsi que leur activité dans l’innovation sociale.

Articulant son action autour d'une série d'auditions, de sessions de travail, de visites de terrain, le groupe d'étude se réunira tous les deux mois. Il se donnent trois objectifs : -amplifier la dynamique enclenchée par le Gouvernement et le haut-commissaire à l'ESS, Christophe Itier, pour "favoriser le changement d'échelle" ; -faire remonter les préoccupations des acteurs de terrain ; -et enfin formuler des propositions innovantes et "identifier les opportunités à saisir" pour le monde de l'ESS. La loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), est-il ainsi souligné, "en sera une première occasion".

Comme l'indique Michel Abhervé sur son blog, il est à noter une multiplication des groupes d'études, sur des enjeux proches de l'ESS, tels que les groupes d'études "économie participative et collaborative", "économie verte et économie circulaire", "insertion économique et civique des jeunes", "pratiques innovantes pour l'emploi" ou encore "vie associative et bénévolat".

Retrouvez la composition complète du groupe d'études ESS sur le site de l'Assemblée nationale.