Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

logo
Le 13 mars 2019

Premier état des lieux national de l'égalité femmes-hommes dans l'ESS

L'observatoire de l'égalité femmes-hommes dans l'ESS porté par le CNCRESS publie à l'occasion du 8 mars, un premier état des lieux national de l'égalité femmes-hommes dans l'ESS. Celui-ci démontre que l'ESS, qui est pourtant l'économie la plus féminisée (68% des salarié.e.s de l'ESS sont des femmes), n'échappe pas aux inégalités femmes-hommes.

S’appuyant principalement sur les bases de données de l’INSEE sur l’emploi (CLAP et DADS), cet état des lieux permet de mesurer les enjeux de l’égalité professionnelle dans l’ESS.

L'ESS peut s'appuyer sur ses points forts :

  • L’égalité, au centre des valeurs de l’ESS. En 2018, le mois de l’ESS proposait de récompenser les structures de l’ESS dont le cœur d’action est la promotion de l’égalité femmes-hommes.
  • Une accélération du nombre d’accords égalité. En 2017, 10 % des structures de l’ESS de plus de 50 salarié.e.s ont négocié un accord égalité, soit une augmentation de 38 % par rapport à 2014, plus forte que dans le reste de l’économie. En 2015, un premier accord-cadre était signé en novembre par l’UDES et les représentant.e.s des cinq confédérations syndicales de salarié.e.s (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO). Un guide pratique sur l’égalité femmes-hommes a également été réalisé par l’UDES.
  • Des réseaux de femmes. Plusieurs structures de l’ESS ont créé des réseaux de femmes pour renforcer les dynamiques internes. Les Elles de BPCE (Banque populaire Caisse d’épargne), Potentielles (Crédit agricole), Cov&elles (Groupe Covéa), Alter-natives (Maif), Mut’elles (Mutualité française), Coopération’elles (Crédit coopératif).

Pour autant, l'ESS doit faire face à plusieurs défis :

  • Renforcer la place des femmes dans les instances de gouvernance :développer des mesures incitatives, organiser des sensibilisations sur l’égalité femmes-hommes, permettre aux femmes d’accéder aux postes clés. Une étude spécifique sur la gouvernance sera réalisée en 2019 par l’observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS.
  • Accompagner l’entrepreneuriat des femmes dans l’ESS : renforcer les dispositifs existants, sensibiliser les structures d’accompagnement et veiller à l’intégration des femmes dans tous les dispositifs pour l’entrepreneuriat social.
  • Valoriser les métiers dits « féminins » : lutter contre leur précarisation, favoriser l’évolution de carrière sur ces métiers, développer leur attractivité en revalorisant leur salaire.
  • Favoriser un emploi durable pour toutes et tous : Favoriser l’emploi en CDI, lutter contre les temps partiels subis.

L'observatoire de l'égalité femmes-hommes dans l'ESS met à disposition une plaquette, compilant les principaux résultats de l'état des lieux et une étude exhaustive rassemblant l'ensemble de l'analyse. Cet observatoire a vu le jour en juin 2018. Porté par le CNCRESS, il vise à percuter l’illusion de l’égalité dans l’ESS et à accompagner les acteurs et actrices de l’ESS à engager une dynamique commune sur le sujet.

Une soirée de présentation de l'état des lieux est prévue le 26 mars prochain à Paris.