Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Mulhouse Alsace Agglomération

Dernière mise à jour : 20/12/2018

Panorama de l’ESS sur le territoire

Retrouvez les données ESS de l'agglomération dans le rapport de l'Agence d'Urbanisme de la Région Mulhousienne (avril 2016): rapport et synthèse

Budget  / Moyens affectés à l’ESS

Le territoire mulhousien est par tradition, et à cause de sa sociologie, engagé depuis très longtemps dans des démarches de l’économie sociale et solidaire. L’agglomération compte un peu moins du tiers des établissements haut-rhinois de l’ESS (au sens large de la définition de l’ESS), soit 2132.

D’un point de vue institutionnel, c’est essentiellement à la Maison de l’Emploi et de la Formation, la MEF Mulhouse Sud Alsace, que le territoire a confié depuis longtemps l’animation de ce secteur. Et c’est aussi à cet effet qu’il lui accorde une subvention. La convention annuelle stipule que « la MEF assure la promotion de nouvelles économies sur le territoire (économie circulaire, de fonctionnalité, économie de l’immatériel, économie quaternaire, économie collaborative, économie mauve, etc.) et soutient l’économie sociale et solidaire. » Pour autant, le territoire s’est engagé dans une démarche plus volontaire depuis deux ans. L’adhésion au RTES en porte témoignage.

L’Agence d’urbanisme de la Région Mulhousienne a livré en avril 2016, en coopération avec la MEF et l’agglomération, un rapport extrêmement complet sur l’économie sociale et solidaire dans le Haut-Rhin et l’agglomération, avec une focale particulière sur les structures d’insertion par l’activité économique.  Ce rapport a marqué le nouvel engagement de la collectivité

Programme d’intervention dans le champ de l’ESS

La nouvelle stratégie économique de l’agglomération, en vigueur depuis deux ans, promouvait une nouvelle dynamique de développement équilibrée, ne s’appuyant plus seulement sur l’économie de pointe et l’excellence qui fait la réputation de Mulhouse (Industrie du Futur, numérique), mais aussi sur deux autres piliers, l’un sous-titré « l’essentiel », correspondant à une activité plus traditionnelle (commerce, artisans, tourisme), l’autre plus disruptif, sous-titré « l’émergent », et impliquant à ce titre toutes les nouvelles économies et notamment l’économie « sociale et solidaire ».

Les principes développés par le territoire sont tout entiers contenus dans la philosophie de l’appel à projet courts-circuits (détail voir ci-après) :

  1. Une volonté de donner à l’économie sociale et solidaire une visibilité et de la faire exister dans l’espace public.  
  2. Un souci que l’économie sociale et solidaire puisse être promue dans sa dimension d’innovation sociale, et non plus exclusivement au profit des structures d’insertion.

Exemples d’actions soutenues par la collectivité

Un soutien fort à une structure de l’ESS, emblématique du territoire, le 48.

Situé jusqu’alors dans des locaux vétustes, le « 48 l’Atelier des entrepreneurs » regroupe un certain nombre de structures dédiées à l’accompagnement à la création d’entreprises sur le territoire et tout particulièrement dans les quartiers défavorisés. Ces associations, complémentaires puisqu’elles balaient la totalité du parcours de la création, ont décidé de se regrouper en une association unique proposant aux entrepreneurs l’ensemble de la chaîne de conseil et d’accompagnement. En 2015, les associations annonçaient avoir créé 700 emplois à elles toutes.

m2A (Mulhouse Alsace Agglomération) s’est impliquée pour financer l’accueil mutualisé de cette nouvelle structure. Mais plus encore, elle a recherché et proposé un site adapté pour permettre aux acteurs de travailler dans des conditions plus confortables, en prenant en charge l’aménagement des locaux et en leur facilitant le loyer. Cette entité est par ailleurs installée à côté du Tuba Mulhouse, le living lab soutenu par la collectivité, ce voisinage assurant une fertilisation croisée des actions des deux structures.

Courts-circuits, une démarche au cœur des valeurs de l’ESS

Initiative inscrite depuis trois ans dans le mois de l’ESS, cet appel à projet annuel s’est déjà déroulé trois fois et s’organise sur un mode totalement partenarial entre la Ville-centre, l’Agglo et la MEF. Il s’agit de sélectionner, par appel à projet, des initiatives originales répondant à la fois à un besoin et aux valeurs de l’ESS, et d’accompagner leurs porteurs durant plusieurs semaines par un parrainage bienveillant réalisé gracieusement par des chefs d’entreprise. A l’issue de cette période d’accompagnement, les porteurs présentent leur projet, et deux jurys, l’un de chefs d’entreprises, l’autre de citoyens, décernent respectivement le prix du jury et le prix du public.

Le forum nécESSaire

La MEF et les collectivités se sont associées pour organiser en 2018 un événement, intitulé « le Forum nécESSaire ou les éclairantes rencontres de l’économie sociales et solidaires en Grand Est ». Soutenu par la Caisse des dépôts et la Région, par de nombreux partenaires privés, ce forum, temps fort dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation sociale et sociétale s’adresse aussi bien aux porteurs de projets, entrepreneurs sociaux, qu’aux citoyens investis, aux simples curieux, ou au monde institutionnel. Il promeut deux objectifs :

  • Sensibiliser les collectivités et le grand public aux enjeux de l’ESS en informant sur le poids des activités qui en relèvent mais aussi par la mise en visibilité d’initiatives et des témoignages d’entrepreneurs sociaux
  • Outiller les porteurs de projets et entrepreneurs sociaux en leur permettant de rencontrer en un même lieu diverses structures d’accompagnement et de financement de projets

Succession de tables rondes et d’ateliers thématiques, cette journée était complétée d’un espace dédié aux entrepreneurs et à l’avancement de leurs projets autour des thèmes suivants :

  • Comment passer de l’idée au projet ?
  • Trouver une aide technique, des outils, des conseils, un appui pour formaliser mon projet.
  • Comment financer mon projet ?
  • Tester mon activité
  • Être hébergé juridiquement
  • Trouver un lieu pour travailler.
  • Quels partenariats au service de mon projet ?

L’édition 2019 est d’ores et déjà en préparation, sur un mode encore plus dynamique, avec l’ambition de devenir un moment-clé de l’ESS en région Grand Est.

Aux côtés de l’Université de Mulhouse pour son Master ESS et pour la création d’une chaire ESS

Une Chaire ESS est en cours de création. Elle fonctionnera sur le mode de recherche-action, celle-là même pratiquée dans le cadre du Master ESS, qui a gagné une certaine renommée nationale et internationale, en organisant notamment des rencontres internationales de l’ESS.

Le territoire bénéficiera à l’horizon 2019, et au bout de deux ans d’implication réelle sur ce sujet, d’une boîte à outils originale et intéressante (un réseau d’acteurs de la création d’activité, fédérés et mis en lumière, un salon de l’ESS à rayonnement local et régional, une Chaire ESS à rayonnement national et international…) avec une visibilité importante.

Année d'adhésion au RTES: 2018

Les actualités de l'adhérent