Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Le 11 septembre 2015

Les coopérateurs de la SCOP-Ti (ex salariés "Fralib") lancent leur production de thé

Les anciens salariés de l'usine Unilever de Gemenos (les "Fralib") regroupés aujourd'hui en coopérative, ont lancé fin mai leur production de thé. Une de leurs marques : 1336, en référence au nombre de jours de lutte contre la fermeture de leur usine.

Les 57 ex-employés de l'usine (sur les 182 qu'elle comptait) sont aujourd'hui regroupés en coopérative : la Scop Ti. Tous ont investi leurs indemnités de licenciement dans la Scop, avec comme objectif d'être progressivement réintégrés dans l'effectif au gré de la montée en charge de l'activité. L'une des premières mesures, parmi les plus symboliques, prise par les coopérateurs a été de fixer un barème de salaires qui oscille entre 1.600 à 1.800 euros net par mois. Fin mai, la Scop a lancé la marque "1336" qui fait l'objet d'une campagne de communication et de crowdfunding, avant d'être distribuée en grande surface en septembre. La Scop a également prévu de commercialiser une seconde marque directement sous la dénomination ScopTi, qui sera notamment présente dans les réseaux spécialisés du bio, dont elle a obtenu la certification. Au total, l'objectif est la mise de 250 tonnes de thé et d'infusion sur le marché pour la première année.

SCOP TI - Lance sa marque from SCOP-TI on Vimeo.

Après 1336 jours de lutte contre Unilever, les SCOP TI lancent leurs propres marques de thés et d’infusions arômatisés 100% naturels, fabriqués dans l’usine de Gémenos. Réalisation : Romain Gicquiaux & Musique : Alexandre Mosca

Retrouvez la campagne de crowdfunding de lancement de la marque "1336" Informations sur le site Internet de Scop Ti