Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Le 11 avril 2016

L’association VRAC primée au concours "S’engager pour les quartiers"

"VRAC - Vers un Réseau d’Achat en Commun" a reçu le 22 mars à l'Assemblée Nationale, le prix du jury et le prix de l'innovation sociale du concours "S'engager pour les quartiers" organisé par la Fondation Face et l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). Cette association, qui est intervenue lors du séminaire du RTES "Politique de la ville et ESS" du 15 décembre 2015, fait partie des 10 initiatives qui seront présentées dans la prochaine publication du RTES éditée avec le soutien du CGET.

"S'engager pour les quartiers" est une initiative nationale qui récompense chaque année des projets pérennes développés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

"VRAC - Vers un Réseau d’Achat en Commun" a été créé en 2014 pour soutenir la mise en place de plusieurs groupements d’achats dans des quartiers populaires de Lyon et alentours.

Le projet VRAC vise plusieurs objectifs : -Distribuer dans les quartiers populaires des produits alimentaires de qualité à des prix compétitifs. Pour répondre à une demande de produits de qualité à des prix accessibles, VRAC a pour objectif de développer de l’achat groupé de denrées alimentaires sur un mode coopératif. Par l’évitement de divers intermédiaires, le développement des circuits-courts, la livraison en vrac et l’implication des habitants dans le reconditionnement et la distribution des produits, ces groupements d’achats permettent de ramener le prix des marchandises à leur coût d’achat producteur. -Développer de l’achat groupé de services (assurances, mutuelle, téléphonie...) -Favoriser une alimentation durable en ouvrant les habitants des quartiers populaires à une autre façon de consommer et de s’alimenter. -Favoriser la cohésion sociale en suscitant et/ou renforçant des espaces de socialisation dans les quartiers concernés.

L’association compte 700 adhérents dans 7 quartiers différents en 2015. Le projet associe divers partenaires : bailleurs (4 bailleurs financent aujourd’hui le poste d’animation), centres sociaux, MJC, écoles, collectivités locales et autres associations. La mobilisation des habitants reste essentielle pour animer le réseau.

Retrouvez le témoignage de Boris Tavernier, fondateur de VRAC, dans nos actes du séminaire "Politique de la ville et ESS" (page 10). Plus d'infos: www.vrac-asso.org