Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Le 6 juillet 2015

[Etude] Etude exploratoire des jardins partagés sur la "cohésion sociale"

Lancée en 2014 et menée par le bureau Plein Sens à la demande de l’Acsé, cette étude exploratoire: De l’impact des jardins partagés sur la « cohésion sociale », a porté sur l’analyse de l’effectivité de l’impact des jardins partagés sur le lien social, à partir de l’observation de 10 jardins partagés situés en pied d’immeubles dans des quartiers prioritaires de 8 villes hors Ile-de-France (Angers, Bordeaux, Villeneuve d’Ornon, Lyon, Vénissieux, Quimper, Strasbourg et Toulouse).

"L’étude démontre qu’un jardin partagé dans un quartier d’habitat social a, sur la cohésion sociale, un impact qui ne relève pas d’un mécanisme unilatéral, spontané et « naturel ». Les impacts ne sont jamais vraiment « là où on les attend » ni « comme on les attend ». Le jardin partagé est donc particulièrement efficace pour « amener » vers un lieu de socialisation des personnes isolées et abîmées et pour servir de creuset à un tissage graduel de liens. Inversement, c’est un lieu où la dimension collective n’est pas prescrite par l’activité. Sans être une solution « magique », le jardin partagé est un objet transversal qui permet de répondre, sur un territoire, à de nombreux objectifs visés par différentes politiques publiques et qui se développe rapidement, invitant les collectivités à repenser les frontières entre espaces publics et privés et à repenser la nature comme un levier essentiel d’aménagement de la ville."

Téléchargez l'étude