Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire

Le 17 juin 2015

20 ans du Master Economie Solidaire à Valenciennes

La filière Intervention sociale et Economie Solidaire de l'Université de Valenciennes fêtait ses 20 ans, et le départ à la retraite de l'un de ses fondateurs, Patrick Loquet. L'occasion pour ses fondateurs et pour la centaine de participants, pour la plupart anciens étudiants, de mesurer le chemin parcouru et de profiter d'une intervention vivifiante de Claire Hébert-Suffrin sur la solidarité, la réciprocité et les biens communs.

Cette rencontre a été également l'occasion de rendre hommage à Bernard Eme (surnommé par Patrick Loquet le Laurent Voulzy de l'économie solidaire), décédé en début d'année et qui a joué un rôle important les 1ères années du Master Développement Local et Economie Solidaire.

20 ans Valenciennes.jpgDe gauche à droite, 3 des initiateurs de la formation : Patrick Loquet, Christian Tytgat et Gérard Dechy. Manque Jean Defrenne

L'histoire de ce Master est liée aux Assises Régionales du Travail et de l'Emploi lancées par la région Nord Pas de Calais en 94. Un besoin émerge, celui de formation liée au développement local et à l'économie solidaire. Sous l'impulsion de Gérard Dechy, de Jean Defrenne, et de Christian Tytgat, en concertation avec les acteurs du territoire, un Diplôme Universitaire, rapidement habilité en DESS, est mis en place. Cette formation a porté de nombreuses innovations, soulignées par Christian Tytgat: • le choix d'intervenants issus du monde professionnel • le lien étroit entre la recherche et l'action • la pratique importante de validation des acquis professionnels, et de validation des acquis de l'expérience, étendue par exemple à des délégués syndicaux • le lien de l'Université de Valenciennes avec son territoire, au travers par exemple l'organisation de rencontres dont certaines sont gravées dans les mémoires, comme celles sur les épiceries solidaires avec plus de 300 personnes, celles avec Monseigneur Delaporte, Claude Alphandéry, Michel Rocard ou Daniel Cohn-Bendit. Claire Hébert-Suffrin, fondatrice des Réseaux d'échanges réciproques de Savoirs et intervenante de la 1ère heure du Master, a fait référence à Ivan Illich et aux "outils conviviaux" (Pour Illich, est conviviale « une société dans laquelle les technologies modernes servent des individus politiquement interdépendants, et non des gestionnaires »). Elle s'est insurgée contre les 3 "cons" qui nous gouvernent, la compétition, la consommation et le conformisme, et a appelé l'économie solidaire à revendiquer qu'elle est bien une réparation, une alternative, et une recherche et création.

Pièces jointes